Microsoft et le Cloud

Il y a quelques jours, Microsoft a publié ses résultats du 4e trimestre 2019.

Le géant de Redmond vient d'annoncer un chiffre d’affaires global de 44,7 milliards de dollars pour 2019, soit une progression de 39% par rapport à 2018. De fait, Microsoft (et comme depuis deux ou trois ans) confirme sa position de leader devant Amazon qui, pour sa part, annonce un C.A. de 35 milliards de dollars. Azure représente un bon tiers du chiffre d’affaires total de Microsoft qui continue sa mutation : d'éditeur de logiciel, il est devenu le spécialiste du Cloud. D’après l’Usine Nouvelle : « 16,5 milliards de dollars : C’est le chiffre d’affaires de Microsoft dans le segment d’infrastructure à la demande (IaaS pour infrastructure as a service + PaaS pour platform as a service) en 2019 représenté par sa plateforme Azure » et « 28,2 milliards de dollars : C’est le chiffre d’affaires de Microsoft dans le segment du logiciel à la demande (SaaS pour Software as a service) en 2019, selon l’estimation de L’Usine Nouvelle. » Notons également une nette amélioration de la marge brute de Microsoft qui passe de 60% en 2018 à 65 % en 2019. Microsoft devient donc le champion incontesté de la « data » et donc de la Transformation Numérique au travers de son traitement et de son exploitation dans un contexte professionnel.